Parc national des Calanques
-A +A
Share

Seed par Ryo Abe

Une installation artistique à Port-Miou

Seed à Port-Miou © A. Permitin
Seed est une installation imaginée par l'architecte japonais Ryo Abe. Cette œuvre entre architecture et art contemporain a été conçue comme une invitation à s'immerger dans la nature. Elle est aussi la première « graine » d'une réflexion menée par l'architecte sur l'accès des visiteurs à cette porte d'entrée des Calanques. Elle a été présentée à Port-Miou en 2018.

 

L'artiste

Ryo Abe est un architecte japonais qui a construit sa philosophie sur une harmonie liant l'humain à la nature. L’école nationale supérieure d’architecture de Marseille l’a invité déjà à plusieurs reprises pour animer des ateliers sur les entrées du Parc national des Calanques. Il est diplômé d’un master d’architecture de l’Université Waseda et a fondé son cabinet d’architecture en 1995. Il est le lauréat du prix de l’International Architecture Award en 2016, du World Culture Building of the Year en 2011 et du prix de l’Emerging Architecture en 2010.

 

© A. Permitin
© A. Permitin
© C. Bellanger - Parc national des Calanques

 

L'installation

L'installation Seed fait partie intégrante du projet Approches développé par l'architecte pendant la résidence Les Calanques : territoire de sciences, source d'inspiration. En janvier 2018, le Parc national des Calanques, l’OSU Institut Pythéas (Aix-Marseille Université, CNRS, IRD) et la Fondation Camargo – avec le paysagiste Gilles Clément – ont invité huit artistes internationaux à réfléchir au lien Homme / Nature, dans le contexte exemplaire de l’unique parc national périurbain d’Europe. Accueilli à la Fondation Camargo, à Cassis, Ryo Abe a été accompagné par des chercheurs de l’Institut Pythéas et des agents du Parc national. Ses travaux exploratoires ont été exposés à l’occasion d’une exposition commune au FRAC en mars 2018. 

Ce projet se veut comme une première « graine » plantée par l'architecte dans le cadre d’un atelier MP2018 Quel amour avec le soutien de Mécènes du Sud, le Département et la Fondation Daniel et Nina Carasso sous l’égide de la Fondation de France. Cette graine, nourrie par une réflexion en cours sur les portes d'accès du Parc national, a pour but de repenser l’accueil sur le site de Port-Miou par la médiation de l’art. Cette ancienne carrière de pierre exploitée les siècles passés, et progressivement laissée à la nature est l'une des portes d'entrée majeure du Parc national. Cet espace interstitiel a été choisi par l'artiste afin d'y mener une réflexion sur le cheminement et sur l'immersion des visiteurs dans la nature. 

Cette installation libre d'accès était visible à l'entrée de la calanque de Port-Miou en 2018.