Parc national des Calanques
-A +A
Share

Puffin de Méditerranée

Le chant des sirènes

Puffin de Méditerranée © N. Bazin
Ce puffin qui n’existe qu’en Méditerranée se distingue de son cousin le puffin de Scopoli par sa taille plus petite, et du puffin cendré par un plumage plus sombre, un bec noir, un vol plus battu et une envergure moins imposante.

Extrêmement menacé et protégé au niveau européen, il a quasiment disparu de Corse et continue de se reproduire uniquement sur les îles provençales d’Hyères et de Marseille. Un seul couple est présent sur le Frioul et la population de l’archipel de Riou était estimée en 2008 entre 30 et 45 couples nicheurs.

Il passe la majeure partie de l’année en mer où il se nourrit de petits crustacés et de poissons qu’il peut aller chercher à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Il ne rejoint les îles que lors de la saison de reproduction où il pond un unique œuf dans des cavités rocheuses ou dans des terriers localisés principalement dans des falaises littorales.

Son cri plaintif au crépuscule aurait inspiré le chant des sirènes, et d’autres légendes à propos de marins perdus en mer…

Nom scientifique : Puffinus yelkouan

Période de reproduction : de février à juillet

Le saviez-vous ?

Son plumage foncé sur le dessus et clair sur le dessous lui permet d’être parfaitement mimétique et de passer inaperçu lorsqu’il est en vol dans les vagues ou vis-à-vis de ses proies lorsqu’il est à la surface de l’eau.

Enjeu de conservation

Fort

Menaces

  • Prédation par les mammifères introduits (rat noir)
  • Dérangements humains principalement la nuit
  • Capture accidentelle par les engins de pêche
  • Modification de son environnement

Actions de gestion pour le conserver

  • Canalisation de la fréquentation
  • Capture et suivi des mammifères introduits (rat noir)

Ma contribution pour le protéger