Parc national des Calanques
-A +A
Share

Randonnée

Randonneurs
Randonneurs © Pncal

 

L’histoire de la randonnée dans les Calanques doit être appréhendée avec la prise en compte du rôle des « Excursionnistes marseillais ». Cette association, aussi emblématique qu’ancienne, a été créée après l’initiative de Paul Ruat, en 1897, qui accrocha une ardoise sur la devanture de sa librairie, sur laquelle il avait écrit : « Excursion publique le dimanche 24 janvier 1897 : Plan-de-Cuques, Logis-Neuf, Notre-Dame-des-Anges, le col de Sainte-Anne et Simiane. Cinq heures de marche. Dépenses : 1fr. 50 ».

Les « Excurs » sont notamment reconnus pour avoir été les premiers en France à concevoir un système de signalisation spécifique aux itinéraires de randonnée. Ce système repose sur un marquage coloré, peint sur les rochers aux principaux embranchements. Chaque itinéraire dispose d’un code couleur et d’un numéro. Mais attention, les couleurs correspondent à la morphologie du parcours (en crête, en fond de vallée, à flanc) et non à sa difficulté !

Ils conservent toujours aujourd’hui leur rôle d’entretien de cette signalétique et des sentiers, en partage avec les clubs locaux de la Fédération française de Randonnée, et véhiculent des valeurs de respect et protection de la nature.

Sur le terrain, outre ces marquages colorés, on retrouve les « stickers » rouges et blancs qui caractérisent les sentiers de Grande Randonnée, dont le GR 51-98 qui traverse toutes les Calanques. Ces itinéraires sont, eux, sous la responsabilité de la Fédération française de Randonnée. Quel que soit l’itinéraire parcouru, n’en sous-estimez pas la longueur et les difficultés. Malgré la proximité de la mer, les conditions de randonnée dans les Calanques s’apparentent à celles rencontrées en moyenne montagne.  Et, au final, les dénivelés journaliers sont souvent assez conséquents.

Equipez-vous bien et prévoyez en conséquence !

Randonneurs © Pncal