Parc national des Calanques
-A +A
Share

Aménagement et entretien des sentiers

Sentier aménagé © Parc national des Calanques
Si l'objectif premier de l'aménagement et de l'entretien des sentiers est la restauration des habitats naturels dégradés par la divagation du public hors des sentiers balisés, les différents aménagements dans le Parc national des Calanques permettent également aux visiteurs de profiter de sentiers  plus confortables et plus faciles à suivre.

 

Des sentiers pour préserver la nature

Les sentiers sont un témoignage des pratiques passées et actuelles qui ont forgé ce territoire. Entretenus encore aujourd’hui par des bénévoles engagés dans la préservation de leur patrimoine, ils constituent la colonne vertébrale de la découverte des Calanques. Ils sont les ambassadeurs du paysage et un levier majeur de protection de la flore et des habitats naturels.

En effet, l’une des causes majeures de dégradation de ces espaces est la déambulation des visiteurs dans le milieu naturel. Les habitats littoraux sur pente douce représentent naturellement une faible contrainte physique pour la circulation. Les usagers, souvent à la recherche d'isolement, d’accès à la mer ou de point de vue, sillonnent ces espaces sans emprunter de sentier précis. Chacun trace son cheminement créant ainsi un chevelu de sentes qui s’entrecroisent, générant une véritable fragmentation des milieux littoraux.

 

Pourquoi aménager et entretenir les sentiers ?

Pour répondre à cet enjeu, des aménagements de sentiers sont réalisés sur certains sites. Ils visent généralement soit à :

  • améliorer la praticabilité du sentier en créant des marches, en retirant des pierres, en reconstruisant des murs en pierres sèches...
  • améliorer la lisibilité du sentier par la mise en place de pierres de rive, de signalétique, de jalon…
  • limiter la possibilité de sortir du sentier par la mise en place de poteaux en bis relié par des fils en acier dans le milieu les plus fragiles nécessitant d’être totalement préservés du piétinement pendant au moins le temps de la repousse de la végétation