Parc national des Calanques
-A +A
Share

Signalétique et balisage

Délimiter, guider et informer

© Parc national des Calanques
Depuis la création du Parc national des Calanques, des travaux de mise en place de signalétique et d'équipement sont régulièrement effectués.

La pose de ces panneaux répond à plusieurs objectifs :

  • Délimiter le périmètre du cœur du Parc national, en rappelant la réglementation qui y est associée. Les lieux présentant une réglementation spécifique, au sein du cœur de Parc, sont également matérialisés, notamment les Zones de Non Prélèvement (ZNP) où la pêche est interdite et les zones soumises à un Arrêté Préfectoral de Protection du Biotope (APPB).
  • Accueillir les visiteurs en délivrant une information pratique. Ainsi une quarantaine de panneaux d’accueil sont en place sur le Parc national : on y trouve notamment une cartographie de la zone.
    Sur certains sites remarquables, on trouvera également des panneaux pédagogiques, expliquant l’histoire du lieu, un focus sur les espèces qui y évoluent, etc.
  • Orienter les visiteurs sur les cheminements les plus fréquentés, avec des panneaux et balises directionnels. Ces panneaux sont mis en place en complément du balisage peinture. Les sentiers sont balisés par des marques de couleurs à la peinture, faites généralement sur les rochers ou sur les arbres. Par ailleurs, il y a le balisage directionnel de plaquettes sur fond jaune, indiquant des noms de lieux et des durées de parcours.
  • Assurer la sécurité de tous, par exemple en indiquant l’interdiction d’accès aux massifs lors des journées rouges de risque incendie.
  • Délivrer des informations temporaires : ainsi les gardes moniteurs du Parc national procèdent à la pose de panneaux indiquant la fermeture temporaire de certaines voies d’escalade (en lien avec les fédérations et clubs concernés). Ces fermetures sont faites lorsque des nidifications d’espèces protégées sont constatées. Annuellement, des panneaux rappelant l’interdiction de la pêche au poulpe sont également mis en place sur les sites favorables à cette pratique.

 

 

La pose de ces panneaux est dictée par deux idées :

  • Nécessité : La signalétique est un des outils de gestion qui permet d’accueillir, informer et faire respecter la réglementation. Des panneaux sont donc mis en place sur l’essentiel des zones d’entrées du Parc, et de manière plus importante là où il y a de forts enjeux de fréquentation. Les emplacements où des problématiques d’infractions récurrentes sont signalées par les gardes-moniteurs et éco-gardes font également l’objet d’équipement.
  • Sobriété : Le Parc national des Calanques est un territoire qui recèle des paysages uniques. Il advient donc de ne pas polluer visuellement ces espaces par une mise en place excessive de panneaux. Ainsi le choix est fait, notamment pour la signalétique directionnelle, de n’équiper que les axes majeurs. Sur les itinéraires moins courus, ou fréquentés par un public plus aguerri, le balisage peinture reste la norme.

 

Balisage peinture : les signaux donnés / la conduite à adopter. Source : FFRP

Le balisage des sentiers à la peinture fait l’objet d’un travail strictement encadré par le Parc national et ses partenaires. Il est donc interdit d’effectuer des balisage peinture de sa propre initiative.

 

Dans le cadre d'aménagements, comme ceux du programme LIFE Habitats Calanques, des mises en défens sont installées, pour orienter le cheminement et éviter le piétinement, première cause d'érosion de la biodiversité, et permettre à l'écosystème de se régénérer (pinèdes, astragales de Marseille...).

 

Le Parc national des Calanques est un espace naturel présentant les mêmes difficultés qu’un terrain de montagne : être capable de s’y orienter en autonomie est donc essentiel. Les dangers et cheminements compliqués ne sont pas tous signalés : avant votre départ, renseignez-vous sur votre itinéraire et la réglementation qui s’y applique.