Parc national des Calanques
-A +A
Share

En-Vau

Un belvédère et une calanque

Lever de soleil sur En-Vau © M. Berenger - Parc national des Calanques
En-Vau signifie littéralement « dans le val ». Et quel val ! Creusé par l’érosion et baigné par la mer, ce site grandiose est victime de son succès, conduisant à sa surfréquentation l’été.

 

Le belvédère d’En-Vau

Comme son nom l’indique, ce belvédère, perché à 170 mètres au milieu des pins accrochés aux falaises, offre une vue imprenable sur la calanque d’En-Vau, d’autant plus impressionnante qu’elle se situe dans l’axe de la faille. L’énorme masse du plateau de Castel Vieil s’impose à nos pieds, tandis qu’au loin, le cap Canaille ferme la baie de Cassis. Et plus loin encore, c’est le cap Sicié qui se profile.

Juste au-dessous du belvédère se situe une autre calanque, celle de l’Oule, inaccessible par la terre, et décrite par Jean Giono en des termes qui suffisent à donner le vertige :

« Voir la calanque de l’Oule (c’est-à-dire du chaudron) par le haut est un spectacle peu ordinaire. Elle a été bien baptisée : c’est un chaudron de pierre, aux parois parfaitement verticales, de près de 100 mètres de profondeur. Ce gouffre d’un diamètre de plus de 200 mètres de large, ouvert à la mer par une passe de 25 à 30 pas, est plein d’une eau profonde, violette, tempérée à peine par le reflet des parois d’albâtre, et tout retentissant des moindres bruits. La vaguelette qui là-bas au fond caresse la roche par temps calme fait éclater l’écho de sonorités extravagantes ; le martinet, l’hirondelle de mer, la mouette et le fou de Bassens claquent de l’aile comme si toutes les lavandières du ciel battaient ensemble la lessive de Dieu, le vent y fait gronder les cuisines cosmiques. On visite également cette calanque par la mer, comme on visite les autres, mais moins souvent, elle verse plus de peur que d’enthousiasme au cœur. »

 

La calanque d’En-Vau

Depuis le belvédère, une heure de marche est nécessaire pour accéder à la calanque. Encaissée entre deux parois vertigineuses, elle est vite bondée aux beaux jours : si 400 serviettes peuvent s'y installer en conservant un confort relatif, l'été voit sa fréquentation atteindre 1 200 personnes en même temps...

Jusqu’aux années 90, on pouvait arriver directement sur la plage à l’aide d’une liaison maritime depuis le port de Cassis. Depuis les années 2000, tout débarquement est interdit. De même, concernant le mouillage, les bateaux ont été reculés du rivage. Enfin, les poubelles ont été retirées, comme dans tous les fonds de calanques non habitées, pour que les visiteurs ramènent leurs déchets et les trient chez eux.

 

Vue depuis le sentier bleu des belvédères © A. Zec - Parc national des Calanques
La calanque d'En-Vau par le peintre Othon Friesz au début du XXe siècle
Le Südwall, ou mur de la Méditerranée, construit par les Allemands sur la plage d'En-Vau

 

Le sentier bleu des belvédères

Sur la rive opposée à celle du belvédère, à une hauteur de 100 mètres environ, un sentier balisé en bleu mène d’En-Vau à Port-Pin en longeant le littoral. Aménagé en 2007 par un chantier d’insertion, il a été conçu afin de profiter de plusieurs points de vue typiques des Calanques. Cette randonnée est l’occasion de s’arrêter et de contempler les lieux, et d’observer toutes les possibilités d’angles de vues sur l’eau turquoise à travers les pins littoraux et la roche calcaire.

 

En-Vau dans l’art

L’endroit a inspiré de nombreux artistes, dont le peintre Jean-Baptiste Olive qui l'évoque dans plusieurs toiles, dont une est visible au Musée d’Art de Toulon. Mais c’est surtout le cinéma qui s’est emparé de la calanque d’En-Vau : ainsi y voit-on une sépulture (Les Marins perdus), un bateau antique amenant Protis (Honoré de Marseille), un sous-marin (L’Armée des ombres) et même un hélicoptère (Fantômas) ! Deux de ces séquences sont visibles au bas de cette page.

 

« Je suivis au bord de la mer tous les chemins douaniers ; au pied des falaises, le long des côtes tourmentées, la Méditerranée n'avait pas cette langueur sucrée qui, ailleurs, m'écœura souvent ; dans la gloire des matins, elle battait avec violence les promontoires d'un blanc éblouissant, et j'avais l'impression que si j'y plongeais la main elle me trancherait les doigts. »

Simone de Beauvoir

Le saviez-vous ?

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands bâtirent sur la plage d’En-Vau un mur en béton armé, maillon du Südwall, ou mur de la Méditerranée, pour se prémunir du débarquement allié en Provence. De même, l’ancien refuge du Piolet, où il n’est plus autorisé de dormir, est à l’origine une batterie militaire allemande : sa position en haut de la falaise était stratégique en cas d’attaque.

Visite et réglementation

Avant toute sortie au Parc national des Calanques, préparez votre visite et consultez les bons gestes à adopter et les réglementations à respecter.

La route de la Gardiole, principal accès au belvédère d’En-Vau, est fermée toute l’année. Le stationnement se fait en bordure de la RD 559.

On peut découvrir la calanque, le belvédère et les collines alentour toute l’année, sauf en cas de fermeture des massifs pour cause de risque d’incendie.

Attention, la calanque d’En-Vau est victime de surfréquentation l’été, notamment concernant la baignade. Veuillez privilégier les transports en commun pour vous rendre à la Gardiole ou à Cassis (les parkings peuvent vite être saturés), et respecter les espaces naturels : pas d’abandon de déchets ni de nuisances sonores.

L’accès au belvédère et à la calanque peut être difficile en raison de la forte pente des sentiers, surtout en période estivale : renseignez-vous et préparez-vous avant toute visite.

En raison de sa topographie très encaissée, la calanque passe progressivement à l’ombre l’après-midi.

Environ 1 heure de marche sépare le belvédère et la calanque d’En-Vau, par le col de l’Oule et le vallon d’En-Vau.

 

Accès

Depuis Marseille :

  • bus M08 – direction Cassis, arrêt Carpiagne Gineste, puis entre 1h30 et 2 heures de marche pour accéder au belvédère ou à la calanque.
  • bus RTM B1 ou 521 en soirée – direction Campus de Luminy, arrêt Luminy – PN des Calanques, puis entre 2 heures (pour le belvédère) et 3 heures de marche (pour la calanque).

 

 

Depuis Cassis : entre 1h30 et 2 heures de marche du centre-ville de Cassis. Depuis le parking relais gratuit des Gorguettes, une navette permet d’accéder à Port-Miou : de là un sentier conduit vers En-Vau via Port-Pin.

 

 

Localisation

Coordonnées GPS du belvédère : 43.204103, 5.494069

Coordonnées GPS de la calanque : 43.202414, 5.497703

 

Carte des sentiers et des accès au belvédère et la calanque d'En-Vau

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

En vidéo