Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 09/02/2017
Pêche du bord © GIP
Pêche du bord © GIP

La pêche illicite porte atteinte à la pérennité des usages traditionnels de pêche professionnelle et de loisir, constitutifs de l’identité du territoire. Elle porte également préjudice à la conservation des milieux marins des Calanques, dont le Parc national a pour tâche d’assurer la préservation. Aux côtés des services de l’Etat, il poursuit donc, depuis sa création, l’objectif de lutter contre cette pratique par la mise en place de différents outils.

Sur proposition du conseil d’administration du Parc national et en complément des différentes réglementations préexistantes, un arrêté préfectoral a été signé le 31 janvier 2017 dans le but de renforcer la lutte contre la pêche illicite et de promouvoir une pêche de loisir raisonnée dans le Parc national des Calanques. Il définit un nouveau cadre réglementaire s’appliquant à toute forme de pêche de loisir : embarquée, du bord ou sous-marine.

Cette nouvelle réglementation est issue d’une concertation partenariale entre le Parc national des Calanques, les représentants de la pêche de loisir (fédérations, clubs et sociétés nautiques) et les organisations socio-professionnelles (comité régional des pêches maritimes et des élevages marins, prud’homies).

Elle précise la limite maximale, en poids ou en nombre, au-delà de laquelle une pêche de loisir ne peut plus être considérée comme destinée à une consommation exclusive du pêcheur et de sa famille. Elle ne se substitue pas aux autres réglementations de droit commun et spécifiques au Parc national en vigueur.

 

 

Application de l’arrêté

 

La nouvelle réglementation est entrée en vigueur. Elle s’applique au seul périmètre du cœur marin. Après un examen dans le temps des résultats de la mise en œuvre effective de la nouvelle réglementation, les évolutions potentielles du périmètre d’application auront vocation à faire l’objet de la même démarche partenariale que celle menée pour élaborer cette réglementation.

Attention : à partir du moment où une personne choisit de pêcher en cœur de Parc national, les règles du cœur de Parc (quantités maximales, interdiction de pêche sous-marine de certaines espèces) sont applicables à l’ensemble des captures que qu’elle détient avec elle, quel que soit le lieu où celles-ci ont été effectuées (dans ou hors Parc national).

 

Plus d'informations sur les réglementations en mer applicables dans le Parc national des Calanques