Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 05/07/2017

Didier Réault et François Bland, Président et Directeur du Parc national des Calanques, et Gaëlle Berthaud, directrice régionale de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse ont signé le 4 juillet 2017, à Marseille, un contrat de coopération en faveur d’une gestion durable des espaces littoraux et marins du territoire des Calanques.

 

LES CALANQUES, UN JOYAU NATUREL A PRESERVER

Partie intégrante d’une métropole de 2 millions d’habitants, le territoire des Calanques bénéficie d’un patrimoine écologique et paysager soumis à de très fortes pressions liées à la proximité immédiate des espaces urbanisés.

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse et le Parc national des Calanques sont deux établissements publics qui portent la même ambition de préserver et restaurer la qualité des milieux aquatiques et de contribuer au bon état des milieux marins méditerranéens dans le cadre de leurs champs d’intervention respectifs.

Le contrat de coopération signé entre le Parc national et l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse vient compléter ou soutenir, sur le territoire des Calanques, plusieurs programmes portés par les collectivités dans cet objectif de protection et de gestion des milieux marins :

  • le contrat d’agglomération de Marseille, qui vise à améliorer le fonctionnement du système d’assainissement de Marseille et à protéger ses eaux de baignade en réponse aux directives européennes sur l’eau ;
  • le contrat de rivière de l’Huveaune, qui vise à améliorer la qualité des eaux du fleuve côtier de l’Huveaune et à réduire ses apports polluants à la mer ;
  • le contrat de baie de la métropole Aix-Marseille Provence, qui vise à préserver la qualité du littoral et de la mer, et intègre à ce titre les deux premiers contrats.

 

UN PREMIER CONTRAT DE 665 000 EUROS POUR 10 PROJETS

C’est la première fois qu’un contrat de coopération est signé entre l’agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse et un Parc national.

D’une durée de 2 ans, le contrat de coopération a pour objectif de décliner, de manière opérationnelle, les opérations résultant de ces trois contrats sur le territoire du Parc national, et à mettre en œuvre des actions complémentaires. Ces actions seront mises en œuvre d’ici 2019, et associeront les collectivités partenaires.

Il s’articule autour de 6 axes stratégiques de coopération, prenant en compte les enjeux et les objectifs visés par le SDAGE* et son programme de mesures, ainsi que par la charte du Parc national des Calanques :
1.    l’amélioration des connaissances acquises sur le milieu marin concernant les changements globaux : réchauffement climatique, pressions, résilience du milieu, biodiversité ;
2.    La planification spatiale et l’organisation des usages maritimes pour maintenir le bon état écologique des eaux marines et éviter les conflits entre usages ;
3.    la réduction des pollutions et des flux à la mer sur le territoire du Parc national ;
4.    la restauration des habitats dégradés historiquement riches d’un point de vue écologique ;
5.    l’éducation à l’environnement et au développement durable des usagers et des acteurs socio-économiques de la mer et du littoral ;
6.    la valorisation et la communication autour des projets menés sur le milieu marin dans le cadre du partenariat.

Ce contrat de coopération représente une mobilisation financière de 665 000 euros répartie en 10 projets, dont 275 570 euros d’aides prévisionnelles de l’agence de l’eau.

* SDAGE : Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux, entré en vigueur le 21 décembre 2015 pour les années 2016 à 2021.

Hervé Thedy
© Hervé Thedy