Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 24/10/2017

C’était vendredi 13 octobre, après 5 minutes de marche, les élèves de la classe de CM1/CM2 de Mireille Long de l’Ecole de la Garde ont retrouvé les agents du Parc national des Calanques sur la plage du Grand Mugel pour une première sortie de repérage dans le cadre du projet d’Aire marine éducative. Au programme : orientation, observation, carte sonore, lecture de paysage, dessin et interview d’un garde moniteur du Parc national. Les cormorans étaient au rendez-vous et les enfants ont pu les observer à la longue vue. Ils ont ensuite passé le relais à la classe de CM2 de Françoise Vidal de l’Ecole Louis Marin.

Ces deux classes vont étudier tout au long de l’année le site du Mugel  à la fois à terre et en mer. Les élèves vont apprendre à connaître le site : sa faune, sa flore, les usagers qui le fréquentent et vont pouvoir faire des propositions comme de petits gestionnaires d’espace naturel en herbe.

Une Aire marine éducative, qu’est-ce que c’est ?

Une aire marine éducative est une zone maritime littorale de petite taille qui est gérée de manière participative par les élèves et les enseignants d’une école primaire. Elle constitue un projet pédagogique et éco-citoyen de connaissance et de protection du milieu marin par des jeunes publics. 

Dès le lundi, c’était parti pour la mise à l’eau. Accompagnés par les moniteurs de plongée de l’Atelier bleu, les élèves ont pu découvrir les milieux sous-marins du petit et du grand Mugel en palmes, masques et tubas. Les conditions étaient idéales : visibilité parfaite et température de l’eau à 20 ° ! Les enfants ont pu rester plus d’une heure dans l’eau et recenser de nombreuses espèces en particulier beaucoup d’étoiles de mer !

Ces deux classes de la Ciotat ont été retenues à un appel à projet lancé par l’Agence Française pour la Biodiversité pour la création d’aires marines éducatives.  Le projet est accompagné par le Parc national des Calanques, l’Atelier bleu et la mission ressource en sciences de l’Académie. Il a reçu le soutien de la Fondation Nature et Découvertes comme « projet coup de cœur ».

A suivre…