Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 22/05/2019
Carpocoris mediterraneus © Nicolas Crouzet
Ce mercredi 22 mai c’est la journée mondiale de la biodiversité ! Si le récent rapport de l’IPBES est alarmant dans ses conclusions, il nous rappelle aussi qu'il n’est pas trop tard pour agir, mais seulement si nous commençons à le faire maintenant à tous les niveaux, du local au mondial. Pour cette journée particulière, le Parc national met en lumière 5 éléments de bilan qui laisse espérer une reconquête de la biodiversité sur son territoire. Preuve que l’existence d’un espace naturel protégé aux portes d’une grande ville porte ses fruits…

La nidification du Cormoran huppé sur le continent

Au printemps 2018 : un couple de Cormoran huppé de Desmarest nichait sur les falaises continentales des Calanques. Une première en France puisque cet oiseau marin, très sensible au dérangement humain, boudait depuis longtemps le continent. Le couple a de nouveau pris ses quartiers sur le même site cette année et a donné naissance à des petits. Ces naissances récompensent le travail entrepris entre le Parc national et les grimpeurs autour de la fermeture temporaire de certains sites d’escalade.

De plus en plus de poissons 

A la création du Parc national des Calanques, 7 zones de non prélèvement (ZNP) ont été mise en place sur dans le cœur marin du Parc national. Toute forme de pêche y est désormais interdite. Les suivis scientifiques réalisés dans les ZNP montrent des résultats très encourageants sur la dynamique des populations de poissons. Entre 2013 et 2016, la biomasse de poissons a en effet doublé dans les ZNP. Les mérous ont également vu leur population triplé depuis la création du Parc en 2012 ! La mise en place de l’effet réserve devrait également permettre d’alimenter les zones ouvertes à la pêche et ainsi de pérenniser, à terme l’activité, de pêche artisanale sur le territoire.

Renforcement de la flore littorale

Le pourtour méditerranéen abrite 20% des espèces végétales connues au monde, alors qu’il ne couvre qu’1% du globe. Ce chiffré éloquent souligne la valeur patrimoniale de la flore méditerranéenne et donc a fortiori celle des Calanques. Dans le cadre d’un programme européen actuellement en cours de déploiement, le Parc national et ses partenaires ont procédé à la plantation de 300 plants d'espèces protégées. D’autres plantations sont prochainement prévues ainsi que des campagnes d’arrachage d’espèces envahissantes. 

Lancement d’une application citoyenne pour protéger la biodiversité

Parce que la préservation de la biodiversité a besoin de la participation de tous et l’engagement de chacun, le Parc national lance aujourd’hui 22 mai une application mobile et citoyenne permettant au public de découvrir le patrimoine naturel et culturel des Calanques et de s’engager dans sa préservation. Gratuite, Mes Calanques est dès à présent disponible sur App Store et Google Play. Pour télécharger l’appli, suivez le chemin vers l'App Store et Google Play.

Accueil du Congrès Mondial de la Nature à Marseille

Marseille accueillera en juin 2020 le Congrès Mondial de la Nature de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Cet événement planétaire, qui se tient tous les 4 ans, permet de fixer les orientations internationales autour des enjeux de préservation de la biodiversité. A l’aube d’une nouvelle décennie, la venue de cet événement est une excellente nouvelle pour le territoire de la Métropole Aix-Marseille Provence car il permettra de fixer des objectifs ambitieux en matière de biodiversité.