Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 20/11/2020
© Teddy Seguin
© Teddy Seguin
Il y a un an le Parc national des Calanques et le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) scellaient un partenariat autour d’une plongée de reconnaissance sur une épave située dans la Calanque de Port-Pomègues au Frioul. Malgré la crise sanitaire, la campagne de fouille archéologique prévue cette année a pu se dérouler en partie fin octobre. Cette opération conjointe DRASSM / Parc national des Calanques a également reçu le soutien des membres motivés de l'association ARHA.

Le mystère de l’épave de Port-Pomègues en passe d’être percé… 

Les objectifs de dégagement complet des vestiges et de leur étude n'ont donc qu'en partie réalisés. Cependant, la documentation acquise permet d'envisager un bâtiment d'une trentaine de mètres de long, fortement échantillonné, avec des structures transversales robuste et un maillage dense de celles-ci.

Les premières analyses des bois laissent apparaître une construction en chêne réalisée localement autour des 17 et 18èmes siècles.

L'absence totale de mobilier et d’artefacts au sein de cette épave n'est pas sans poser quelques questionnements et pourrait laisser penser à un naufrage volontaire d'un navire vieillissant ou accidenté…

En conclusion, malgré une météo difficile (tempêtes d'Est et coups de Mistral) et une équipe réduite entre les "cas contact" et un protocole d'activité remanié pour répondre aux normes Covid, les 7 jours de travail de terrain réalisés apportent d'intéressantes perspectives.

L'étude in situ devrait pouvoir reprendre l’année prochaine. Elle se plongera ensuite dans les archives pour tenter de retrouver des traces d'un naufrage dans le port naturel de Pomègues.