Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 15/11/2018
Herbier de posidonie en fleur © Sandrine Ruitton

Floraison exceptionnelle de la posidonie dans le Parc national

Depuis octobre, les posidonies sont en fleur dans les eaux du Parc national ! Cette plante sous-marine ne fleurit que tous les 4 à 6 ans sur notre littoral. Sandrine Ruitton, enseignante-chercheuse en océanographie et membre du Conseil scientifique du Parc national des Calanques, nous en dit plus sur ce phénomène exceptionnel.

La posidonie, une plante marine

Bien qu’elle pousse sous l’eau, la posidonie n’est pas une algue ! C’est une plante marine qui fleurit et produit des fruits. Avec ses grandes feuilles en ruban ondulant au gré de la houle, elle forme de véritables prairies sous-marines, de la surface, jusqu’à 40 mètres de profondeur.

Sandrine Ruitton

Pouvez-vous nous en dire plus sur la floraison de la posidonie ?
Sandrine Ruitton : On observe depuis le mois d’octobre des floraisons massives de posidonie dans les Calanques, mais également un petit peu partout sur le littoral méditerranéen français. A la fin du printemps prochain, nous pourrons observer des fruits de posidonie, résultat de la fécondation et de la maturation de ces fleurs. Les fruits ressemblent à des olives vertes. Lorsqu'ils sont mûrs, ils se détachent de la plante et remontent en surface car ils flottent. En quelques jours ils vont dériver avec les courants marins loin de leur site d'origine, ce qui permet à la plante une dissémination efficace et un renouvellement génétique des herbiers. Après quelques jours, la peau épaisse du fruit qui le fait flotter se dégrade et la graine va ensuite couler et germer sur le fond, pour donner un nouveau plant de posidonie.

Pourquoi cette floraison est-elle exceptionnelle ?
Ce phénomène est exceptionnel, non seulement parce qu'il est assez rare (il ne se produit pas tous les ans mais seulement tous les 4 à 6 ans sur notre littoral) mais également car il est massif cette année. En effet, on peut compter plusieurs dizaines de fleurs au m2 à certains endroits. Cette floraison a certainement été favorisée par la température de l’eau, qui a été particulièrement élevée cette année. D'ailleurs dans les pays du sud de la Méditerranée, les floraisons sont largement plus fréquentes qu'au nord.

Quelques recommandations pour observer les fleurs ?
Pour avoir la chance d’observer ces fleurs, il faut de préférence visiter des herbiers peu profonds, en faisant attention aux coups de palmes qui peuvent endomager l'herbier. Ensuite, il faut bien ouvrir l'oeil car ces fleurs sont discrètes, de couleur verte et cachées entre les feuilles. Tout comme la plante, ces fleurs sont protégées, il ne faut donc pas avoir la tentation d'en faire un bouquet !

 

Les grandes nacres, qui se développent dans les herbiers de posidonie, sont actuellement victimes d'un parasite, pour ne pas accélérer la propagation de l’épidémie, merci de ne pas les toucher.