Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 04/12/2018
© Parc national des Calanques
La réglementation sur la pêche de loisir en cœur de Parc national évolue ! Un arrêté préfectoral étend l’interdiction de la pêche du poulpe en été et rend obligatoire le marquage de toutes les captures mesurant plus de 15 centimètres. Ces deux mesures, demandées par le Parc national des Calanques en concertation avec les pêcheurs locaux, visent à mieux lutter contre le braconnage.

Extension de l'interdiction de la pêche du poulpe en période estivale

Du 1er juin au 30 septembre, la pêche du poulpe est désormais interdite pour l’ensemble des pratiques de pêche de loisir : sous-marine, du bord et embarquée. Cette interdiction prendra effet au 1er juin 2019 et sera valable pour les années suivantes. Jusqu’à présent l’interdiction de la pêche du poulpe ne concernait que la pêche sous-marine. L’extension de l’interdiction vise à protéger une espèce particulièrement fragile en période de fraie. Le constat d’une pêche de bord ciblée sur le poulpe en quantité significative laissait également supposer une visée commerciale illégale à cette activité.  

Marquage de toutes les captures de plus de 15 centimètres

Le droit commun prévoit sur tout le littoral français l’obligation de couper la nageoire caudale de certaines espèces de poissons, mentionnées sur une liste exhaustive. Cette mesure a vocation à distinguer les poissons issus de la pêche de loisir de ceux issus de la pêche professionnel et ainsi empêcher leur commercialisation illégale. Pour faciliter la lutte contre le braconnage, la commission pêche du Parc national a décidé de rendre obligatoire le marquage de toutes les captures mesurant plus de 15 centimètres. Ce marquage doit s’opérer dès la sortie de l’eau des captures. Cette mesure facilitera les opérations de contrôle en mer permettra par ailleurs de simplifier la compréhension de la réglementation, en abolissant la distinction entre espèces listées et non listées.