Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 05/04/2020
En raison du contexte sanitaire, la vie du Parc national des Calanques est perturbée. Le point sur la situation.

Restriction de l'accès au Parc national et des activités

Conformément au décret du Gouvernement portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID 19, le Parc national des Calanques précise que l’accès au territoire terrestre et marin du Parc national est interdit jusqu’au 11 mai. La tenue de toute activité de loisir et de tourisme, à terre et en mer (randonnée, escalade, course à pied, VTT, plaisance, plongée, pêche de loisir…), est également interdite. Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 euros.

Seuls les habitants du Parc national et de ses quartiers de proximité peuvent continuer à se déplacer dans le Parc national en respectant strictement les dispositions du régime d’attestation de déplacement dérogatoire et les limites imposées les autorités préfectorales et municipales .

Le comité territorial 13 de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade et le Comité Départemental de la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins s’associent au Parc national pour appeler au strict respect de ses dispositions, notamment en ce qu’elles permettent de préserver les moyens de secours et les personnels soignants de toute sollicitation éventuelle.

Pour rester informé de l'évolution de l'épidémie du coronavirus : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Evenements annulés

En raison du contexte sanitaire, le Parc national des Calanques annule jusqu'à nouvel ordre tous ses événements prévus. Celà inclut notamment la tenue de l'exposition Plongée au coeur des Canyons, du festival Le Printemps des Calanques et des chantiers de bénévoles prévus dans le cadre du projet LIFE Habitats Calanques.

Une surveillance du territoire qui se maintient

L'activité des agents de terrain du Parc national des Calanques se retrouve également perturbée. Plusieurs suivis scientifiques sont ainsi reportés. En revanche, durant toute la période de confinement, le Parc national maintient ses patrouilles afin d'assurer une surveillance générale du territoire.