Partager

Escalade et nidifications en falaises : où grimper dans les Calanques ?

pf_escalade_traversee_des_lames_-_les_goudes_-_maxime_berenger_diapo.png
Afin de permettre la nidification des oiseaux, la fermeture de certains sites d'escalade peut être décidée, en lien avec les grimpeurs entre la fin de l'automne et le début de l'été.

Quels périmètres sont concernés actuellement ?

Les voies d'escalade passant à proximité de zones de nidification de couples de cormorans, de faucons pèlerin, de faucons crécerelles et de hiboux Grand-duc sont interdites d'accès.

Du 27 novembre 2023 au 4 mars 2024, sont concernés sur le site Cap Morgiou:

  • la voie Marie Jacqueline
  • le secteur El Cap jusqu'à R30
  • La Voie Bora Bora reste ouverte.

Du 27 novembre 2023 au 4 mars 2024, sont concernés sur le site Triperie:

  • les secteurs Triperie Gauche, Triperie Grotte et Cosquer.

Du 7 février au 15 mai 2024, sont concernés sur le site des falaises Soubeyranes :

  • les voies Deux gamins sous la pluie et Habemus Papam,
  • et le secteur Traversée Canier - Tablettes : depuis le trou Jeannette (non inclus) vers les Tablettes jusqu'à la voie des Deux gamins sous la pluie (incluse).

Du 22 février au 15 août 2024, sont concernés sur le site de la Barasse :

  • Sur le secteur dit "Peace and love" :
  • les voies No comprendo, Tir Ailleurs, C'est comme ça, Beyrouth, Satyre à vue et Nuit d'ivresse

La pratique de l'escalade sur la totalité de la paroi verticale à l'aplomb du site de nidification est interdite.

Une signalétique temporaire est apposée, en lien avec les propriétaires des terrains et la FFME, pour signaler et préciser les interdictions au départ des voies. Par ailleurs, toute ouverture de voie est proscrite.

Cette actualité sera régulièrement mise à jour, au fil des semaines et du suivi des nidifications, pour ajouter les nouveaux secteurs concernés.

 


Pourquoi ne pas grimper à ces endroits ?

Ces fermetures temporaires s'expliquent par la présence de couples nicheurs de cormorans huppés de Méditerranée, de faucons pèlerins, de faucons crécerelles ou de hiboux Grand-duc. Des oiseaux à très forte valeur patrimoniale et qui bénéficient d'une importante protection.

Ces espèces sont très sensibles au dérangement, qui met en péril la réussite de leur nidification. Car pour mener à bien la couvaison et le nourrissage des petits, les oiseaux ont besoin de calme ! Effrayés par une présence humaine trop proche, certains oiseaux peuvent abandonner leurs nids laissant ainsi les œufs se refroidir ou les oisillons mourir de faim.

Amis grimpeurs, en respectant ces quelques restrictions, vous aidez la nature à (re)trouver sa place ! Merci pour votre engagement !