Parc national des Calanques
-A +A
Share
Poste basé à  
Marseille

 

Contexte

Dans le cadre de sa mission de préservation des habitats marins et de l’organisation de l’accueil du public sur le territoire maritime, le Parc national des Calanques élabore un « schéma global d’organisation des mouillages ». Ce projet vise à limiter les impacts des mouillages sur les habitats des petits fonds côtiers, à organiser la fréquentation nautique et à réduire et anticiper les conflits d’usage.

Le résultat attendu du projet est un schéma global cartographié des mouillages, qui vise l’ensemble des activités nautiques concernées : plaisance (voile, moteur), transport maritime de passagers, plongée sous-marine, pêche professionnelle et de loisir, canoë-kayak et paddle. Ce schéma intègrera un plan de balisage associé pour l’ensemble du territoire marin.

Le schéma sera co-construit avec l’ensemble des partenaires du Parc national et les usagers nautiques du territoire dans le cadre d’une démarche de concertation territoriale multi acteurs qui se déroulera tout au long de l’année 2018. Cette démarche aboutira à la production d’un document d’orientations stratégiques guidant la pratique du mouillage dans le parc national à l’échéance du printemps 2019.

 

Missions

Pour alimenter la concertation et la construction du schéma d’organisation globale des mouillages, il est indispensable de pouvoir s’appuyer sur l’analyse des expériences d’autres aires marines protégées (AMP) ayant elles-mêmes conduit une démarche de planification de l’espace maritime en matière de mouillage.
Dans ce cadre, le Parc national des Calanques recherche une ou un stagiaire qui aura pour mission d’effectuer un travail de recueil et d’analyse de données résultant de ces expériences d’autres aires marines protégées, essentiellement en Méditerranée, en France et à l’étranger (Italie, Turquie, Espagne, par exemple), sans exclure d’autres localisations.

La-le stagiaire aura pour missions principales :

  • Identification des aires marines protégées de l’étude.
  • Collecte de données : retours d’expériences des AMP.
  • Analyse des données : objectifs, types de mesures, moyens mis en oeuvre (réglementaires, technologiques, financiers, etc.), résultats obtenus, outils de suivi de la gestion, analyse coût-efficacité, etc.
  • Etat de l’art actualisé des technologies écologiques de mouillage (ou des alternatives au mouillage) pour chacune des activités nautiques visées par le projet et des technologies de balisage.
  • Rédaction de fiches pour chaque AMP étudiée et chaque mesure de gestion : mesure, coût, recettes éventuelles, bénéfices (économiques, environnementaux et sociaux), outils de suivi et d’évaluation de la mesure, etc.
  • Participation à la démarche de concertation multi-acteurs.
  • Analyse de la transférabilité des expériences de ces AMP au Parc national des Calanques.
  • Rédaction de rapport.

 

Pour en savoir plus sur le profil recherché et les conditions de candidature, référez-vous à la fiche de poste.

Publié le 
18/12/2017
Date limite de candidature 
31/01/2018
A pourvoir à compter du 
01/02/2018