Parc national des Calanques
-A +A
Share
Opération d'arrachage d'Agaves d'Amérique © PNCal

 

Figuier de Barbarie, Agave d’Amérique, Griffe de sorcière... les espèces exotiques envahissantes sont des espèces introduites par l’Homme, qui résistent aux conditions de vie difficiles du littoral méditerranéen (sécheresse, vent, embruns…), se propagent rapidement et entrent en compétition avec les plantes locales dites « indigènes », comme l’Astragale de Marseille ou la Sabline de Provence. Elles constituent l’une des causes majeures de la perte de biodiversité dans le monde.

 

Afin de lutter contre ces espèces et de préserver la biodiversité vivant sur le territoire, le Parc national des Calanques met en œuvre diverses actions d’éradication, de lutte contre l’introduction d’espèces exotiques et d’éducation à l’environnement (projets Educalanques), avec l’appui de plusieurs partenaires, dont l’ONF et le Conseil départemental.

 

Il répond ainsi à l’enjeu de préservation de la biodiversité défini dans sa Charte, mais aussi aux objectifs fixés dans la stratégie nationale relative aux espèces exotiques envahissantes, publiée en avril 2017, tels que :

  • identifier et hiérarchiser les espèces exotiques envahissantes en vue de planifier les actions ;
  • surveiller les espèces exotiques envahissantes et leurs voies d’introduction et de propagation ;
  • maîtriser les espèces exotiques envahissantes largement répandues ;
  • renforcer et poursuivre l’acquisition de connaissances ;
  • développer les méthodes et outils de gestion ;
  • former les acteurs socio-économiques, les gestionnaires d’espaces et les scolaires aux invasions biologiques.