Parc national des Calanques
-A +A
Share

Au départ de La Ciotat

Le Parc national des Calanques au départ de La Ciotat

 

Le majestueux bec de l’Aigle de La Ciotat domine le territoire marin de l’est du Parc national. L’île Verte au large, puis, en enfilade, les Trois Secs et les falaises Soubeyranes offrent, avec leurs concrétions de poudingue sculptées par le vent, des paysages de couleur ocre remarquables.

Bec de l'Aigle © Philippe Richaud

Accessible par la route des Crêtes vers Cassis (fermée les jours de grand vent), le cap Canaille et son sémaphore présentent, du haut des falaises maritimes les plus hautes de France, des points de vue exceptionnels sur le Parc national des Calanques.

Le golfe d’Amour de La Ciotat abrite également les calanques ocres de Figuerolles et du Mugel, propices au farniente (n’oubliez pas vos masques et vos tubas). De même, l’île Verte, seule île boisée du département des Bouches-du-Rhône, est facilement accessible en navette maritime au départ du Port-Vieux de La Ciotat.

Le belvédère du Bau de la Saoupe permet quant à lui d’embrasser d’un seul coup d’œil ce paysage unique et de surplomber les célèbres vignobles de Cassis (première appellation d’origine contrôlée de France, classée dès 1936), sur l’autre versant.

Quel que soit votre programme, en été, pensez à vous renseigner sur le site internet de la préfecture des Bouches-du-Rhône, sur le niveau de risque d’incendie avant votre départ. Et, si vous prévoyez de marcher, chaussez-vous bien, prémunissez-vous contre la chaleur et le soleil, et emportez suffisamment d’eau (pas de source).

Paysage de poudingue à La Ciotat © Laurence Delachaume