Parc national des Calanques
-A +A
Share

Sangliers : quel comportement adopter face à eux ?

Partie intégrante de l’écosystème méditerranéen, le sanglier est largement représenté dans le Parc national des Calanques où il trouve abri et nourriture en abondance. Il nécessite de ce fait une vigilance accrue sur le massif  du fait de son importante fréquentation et de sa proximité avec les habitations qui occupent ou bordent son habitat naturel d’origine. 

En saison estivale et avec la sécheresse, les sangliers isolés ou en petits groupes s’approchent en effet davantage des promeneurs et des habitations pour s’abreuver (grâce aux pelouses arrosées notamment) et se nourrir (poubelles, nourrissage...). Ils arpentent les sols en bordure et en cœur du Parc national des Calanques, notamment sur le secteur très fréquenté de Luminy , autour de Sormiou et Morgiou, et plus globalement, sur toute l’interface ville-nature du Parc national, en recherche d’eau et de nourriture.

 

Ainsi, pour une cohabitation sereine avec cette espèce, dans un souci de prévention, et afin d’assurer la sécurité publique, le Parc national rappelle la conduite à tenir visant à ne pas attirer les sangliers hors de leur habitat naturel :

 

En cas de rencontre avec un sanglier, quel comportement adopter ?

 

  • ne nourrissez pas ces animaux sauvages : emportez avec vous les déchets issus de votre pique-nique,
  • ne vous en approchez pas et effarouchez-les en faisant du bruit, sans vous mettre en danger,
  • évitez les débordements de poubelles et refermez bien leur couvercle, ou mieux, maintenez-les dans un local fermé,
  • pour les résidents, évitez l’arrosage des pelouses privées.

En adoptant cette conduite, vous participez à la cohabitation sereine avec les sangliers et contribuez à assurer la sécurité publique. 

A savoir n°1

En raison du nourrissage par l’homme, beaucoup de sangliers sauvages perdent leur capacité à se nourrir seuls et se rapprochent ainsi des habitations en ravageant des haies, voire en mettant en danger des personnes. Sur certains secteurs du Parc national où la chasse est autorisée, des battues sont organisées pour limiter ces risques et ces dommages.

 

A savoir n°2

Le Parc national vous invite à lui signaler tout comportement anormal de sanglier (absence de peur face à l’homme, comportement agressif…) via l’adresse de contact : contact@calanques-parcnational.fr