Parc national des Calanques
-A +A
Share

Chutes de blocs

Risque de chutes de blocs
Risque de chutes de blocs

Le territoire du Parc national des Calanques peut être confronté à des risques de chutes de blocs et éboulements.

Ces phénomènes sont des mouvements brusques et rapides de masses rocheuses, lentement fragilisées par l'action de l'érosion, de l'incendie, des processus d'altération...

Les mouvements géologiques du sous-sol provoquent de très fines fissures et des fentes dans lesquelles l’eau s’infiltre. La roche éclate ensuite sous l’alternance du gel et du dégel. Pierres et rochers se disloquent et se mettent en mouvement sous l’effet de vibrations ou de leur propre poids.

L’évolution des falaises, des versants et des parois rocheuses peuvent également engendrer des chutes de pierre, de blocs ou des écroulements en masse.