Parc national des Calanques
-A +A
Share

Les Goudes et le mont Rose

Les goudes
Rocher des Goudes © Philippe Richaud

 

Cette partie du Parc national constitue l’une des portes d’entrée majeures vers le littoral à partir de Marseille : c’est l’aboutissement de la corniche, la fin de la ville qui vient se confronter aux massifs rocheux des Calanques.

Elle offre un cadre spectaculaire et authentique avec ses petits ports traditionnels et ses noyaux villageois. A la fois urbaine et littorale, elle est parsemée d’anciennes constructions d’origine militaire ou industrielle qui tendent à prendre aujourd’hui une allure de friches végétales. Les vestiges sont présents et s’imposent, marquant les formes du paysage.

Eperon rocheux entre terre et mer, entre ville et nature, le mont Rose domine la ville, la madrague de Montredon et la calanque de Saména. Plus loin, le village des Goudes et la calanque de Callelongue constituent un témoignage des activités industrielles et de pêche du XIXe siècle. Ici, le cœur de Parc national est entrecoupé d’espaces bâtis, constituant le site le plus habité du territoir

Cette partie du Parc national des Calanques abrite des habitats côtiers très rares, comprenant des espèces protégées nationalement et internationalement. Espace le plus aride de France, soumis aux embruns littoraux, la végétation qui s’y est développée, hors de toute exubérance, n’en constitue pas moins un patrimoine exceptionnel.