Parc national des Calanques
-A +A
Share

Plan massif

Massif de luminy © Ghislain KODJO

 

Plan de protection des forêts contre l’incendie dans le massif des Calanques

 

La charte du Parc national des Calanques identifie la réduction du risque incendie comme l’un des cinq grands défis du territoire. En effet, l’urbanisation des espaces ruraux, le retour à la nature d’espaces qui étaient autrefois fortement pâturés et exploités pour leur ressource forestière, la tendance commune de quitter la ville pour venir vivre à l’ombre des pins ont entraîné en Provence une très forte augmentation des incendies et des risques pour les biens et les personnes. Ces incendies fréquents, souvent meurtriers et dévastateurs sont, dans ces conditions, également néfastes pour la biodiversité.

Les enjeux sur le massif des Calanques sont majeurs en termes de sécurité au vu de sa fréquentation et des risques induits ou subis par l’interface avec les espaces urbains. Les patrimoines naturels et paysagers sont également menacés par une fréquence de feux excessive.  Le massif des Calanques est pourtant l’un des rares à n’être pas doté à ce jour d’une stratégie de protection formalisée, facilitant la réalisation et l’entretien des aménagements structurants nécessaires.

Par délibérations prises en 2015, les villes de Marseille et Cassis, compétentes sur le sujet, ont validé le principe de relancer l’élaboration d’un plan de protection des forêts contre les incendies sur le massif des Calanques.

Afin de faciliter l’émergence d’une démarche intégrée de réduction du risque d’incendie prenant en compte l’ensemble des enjeux du territoire, le Parc national des Calanques a proposé de mettre à disposition des moyens d’ingénierie pour conduire ces travaux avec l’ensemble des acteurs.

La démarche en cours doit aboutir fin 2016 pour le massif des Calanques. Elle sera ensuite complétée sur le massif du cap Canaille.