Parc national des Calanques
-A +A
Share

Natura 2000

Vue aérienne des sites Natura 2000 du Parc national des Calanques

 

Natura 2000, un réseau écologique européen

Le Parc national est doté de trois sites Natura 2000 : « Calanques et Iles Marseillaises - Cap Canaille et massif du Grand Caunet », « Iles Marseillaises – Cassidaigne » et « Falaises de Vaufrèges ».

 

Qu'est-ce que Natura 2000 ?

Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales et de leurs habitats.

Cette démarche ambitieuse, initiée en 1992, privilégie la recherche collective d’une gestion équilibrée et durable qui tient compte des préoccupations économiques et sociales.

Les sites sont désignés par chacun des pays en application de deux directives européennes et de leurs annexes précisant les listes d'espèces d'habitats et d'habitats d'espèces justifiant la mise en place de mesures dédiées : la directive  dite « Oiseaux » du 2 avril 1979 et la directive « Habitats, Faune, Flore » du 21 mai 1992.

Aujourd'hui, ce sont près de 27 300 sites terrestres et marins qui existent (dont 1967 pour la France). Il s'agit du plus vaste maillage de sites protégés au monde.

 

Natura 2000 et le Parc national

La démarche Natura 2000 débute en 2002 par la création du site FR9312007 « iles Marseillaises – Cassidaigne » (39 246ha) au titre de la Directive « Oiseaux ». L’élaboration du document d’objectifs est en cours de rédaction.

Sur la ZPS présente sur le territoire du Parc national, au total ce sont 8 espèces d’oiseaux d'intérêt communautaire qui ont été identifiées.

S’ensuit la proposition du site FR9301602 « Calanques et îles marseillaises - Cap Canaille et massif du Grand Caunet », en 2003 au titre de la Directive « Habitat Faune Flore ». Puis, au gré des évolutions de périmètres, ce site à la fois terrestre et marin (50 015 ha) a été désigné en ZSC en 2014.  L’élaboration du document d’objectifs est en cours de validation pour sa partie terrestre, et en cours de rédaction pour sa partie marine.

Sur la ZSC présente sur le territoire du Parc national, au total ce sont 16 habitats terrestres et 5 habitats marins d'intérêt communautaire qui ont été identifiés. 13 espèces animales et végétales d’intérêt communautaire, dont 11continentales, 2 marines ont été recensées au sein de cette ZSC.

Cormoran huppé © J-P Durand
Sabline de Provence © Pncal

Le site FR9312018 « Falaises de Vaufrèges » (165 ha) a été proposé en 2005 au titre de la Directive « Oiseaux ». L’élaboration du document d’objectifs est en cours d’actualisation.

Sur la ZPS présente sur le territoire du Parc national, au total ce sont 16 espèces d’oiseaux d'intérêt communautaire qui ont été identifiées.

 

Posidonie © Florian Launette
Tortue Caouanne © Olivier Bianchimani
Grand dauphin © J-P Durand

 

Suite à sa création, le Parc national des calanques comprenant 85% des sites Natura 2000, a été désigné en tant qu’opérateur pour ses 3 sites.

Sur l’ensemble des 3 sites Natura 2000 présent sur le territoire du parc, 2 habitats prioritaires terrestre et 1 habitat prioritaire marin et 57 espèces d'intérêt communautaire (annexes II et I) ont été identifiés. Des informations plus complètes sur l'ensemble du dispositif Natura 2000 sont disponibles sur le site de la DREAL PACA ou du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie.

 

L'élaboration du DOCOB

La gestion d’un site Natura 2000 passe par l’élaboration préalable d’un document d’objectifs (DOCOB), outil de diagnostic et d’orientations stratégiques en partenariat avec les gestionnaires et usagers du territoire, les scientifiques, les représentants des associations de protection de la nature, et les représentants de l’Etat.

La France a opté pour une démarche volontariste de gestion contractuelle des sites. Le DOCOB est établi par un opérateur avec la participation du conseil d’administration du PNCal et en concertation avec les acteurs locaux réunis dans des groupes de travail.

L’élaboration du DOCOB se déroule en plusieurs phases au cours desquelles seront rédigés différents rapports :

  • Le Tome 0 comprenant l’état initial (diagnostics écologiques et socio-économiques)
  • Le Tome 1 comprenant les enjeux et objectifs de conservation
  • Le Tome 2 comprenant les objectifs et mesures de gestions

Ils sont validés au cours des différentes étapes par les services de l’Etat (DDTM et DREAL) ainsi que par des experts scientifiques (Conseil Scientifique du Parc). Puis il est finalement approuvé par l’établissement public et son conseil d’administration qui mettent en œuvre la démarche.