Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 11/02/2021
Dans le cadre d’un déplacement à Marseille, Bérangère Abba, Secrétaire d’Etat à la Biodiversité, a effectué une visite officielle dans le Parc national des Calanques. Sur le site du Cap Croisette, la ministre a évoqué les grands dossiers prioritaires du territoire en présence de nombreux acteurs locaux. Didier Réault, Président du conseil d’administration du Parc national et Vice-Président de la Métropole Aix-Marseille Provence,Christine Juste, Adjointe au Maire de Marseille en charge de l’Environnement Pierre Bennaroche, Maire des 6ème et 8ème arrondissements, Anne Claudius-Petit, Conseillère régionale et Présidente de l'ARBE et Claire Pitollat, députée des Bouches-du-Rhône, étaient notamment présents.

Schéma d’accès et surfréquentation

La tournée de la ministre a été l’occasion d’évoquer le schéma d’accès au Parc national. Sensibilisée par les élus aux difficultés d’accès au Parc national par la pointe Sud de Marseille, Bérangère Abba a assuré le soutien de l’Etat sur le sujet, notamment via les financements du Plan de Relance, afin d’aider les acteurs locaux à mettre en œuvre dès cet été les premières solutions identifiées.

Restauration des habitats naturels littoraux

Sur le site des plantations d’astragales de Marseille, les échanges se sont ensuite poursuivis avec les acteurs du projet européen LIFE Habitats Calanques. La Ministre a salué la qualité du travail réalisé en termes de reconquête de la biodiversité et souligné toute l’importance de chantiers concrets qui permettent d’initier la transformation d’un site emblématique tel que le Cap Croisette.

Mouillage et préservation de l’herbier de Posidonie

Face à la mer et l’archipel de Riou, la ministre a été sensibilisée aux enjeux de préservation des herbiers de Posidonie. L’amiral Thierry Duchesne, Adjoint du préfet maritime, a rappelé les engagements de l’Etat via la mise en place, à l’échelle de la façade méditerranéenne, des arrêtés interdisant le mouillage des navires de plus de 24 mètres sur les herbiers. Les échanges se sont poursuivis sur la mise en oeuvre du schéma global d’organisation des mouillages, récemment validé par le Parc national des Calanques et qui permettra une protection renforcée de l’herbier grâce à une réglementation spécifique appliquée progressivement à la petite plaisance. La ministre a également évoqué toute l’importance de la préservation de l'herbier de Posidonie et de ses capacités en termes de stockage du carbone dans la stratégie française de lutte contre le changement climatique.