Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 10/04/2019
Une séance du conseil d’administration du Parc national des Calanques s’est tenue ce vendredi 29 mars matin à la Préfecture des Bouches-du-Rhône. Il s’agit de la première réunion de la nouvelle mandature du conseil d’administration depuis le renouvellement de sa composition. Didier Réault, adjoint au maire de Marseille, a été réélu Président. Le nouveau conseil d’administration a également voté ses premières délibérations.

Un nouveau conseil d'administration pour le Parc national des Calanques

Conformément au code de l’environnement, les nouveaux membres du conseil d’administration, répartis en six collèges, ont été nommés par le ministre chargé de l’environnement pour une durée de six ans. Ce nouveau conseil d’administration est marqué par une féminisation et un rajeunissement de sa composition (voir annexes).

Instance décisionnelle de la gouvernance du Parc national des Calanques, le conseil d’administration est, de par sa composition, l’émanation de la diversité des acteurs du territoire. C’est lors de ces séances que sont validées les grandes orientations de l’action de l’établissement.

Didier Réault réelu Président du conseil d'administration

La première tâche de ce nouveau conseil d’administration a été d’élire son Président. Didier Réault, Adjoint au Maire de Marseille, chargé de la Mer, du Littoral, du Nautisme et des Plages a été réélu pour un deuxième mandat. Danielle Milon, Maire de Cassis, et Pierre Aplincourt, siégeant au conseil d’administration dans le collège des personnalités qualifiées à compétence nationale, ont été respectivement élus première vice-Présidente et deuxième vice-Président. Les membres du bureau, dont la mission est de préparer les séances plénières et qui peuvent se voir déléguer certaines compétences du conseil d’administration, ont également été élus.

Les premières délibération du nouveau conseil d'administration

Le nouveau conseil d’administration a également voté ses premières délibérations :
- rapport d’activité 2018 : approbation à l’unanimité ;
- compte financier 2018 : approbation à l’unanimité ;
- évolution de la réglementation spéciale sur le transport de passagers pour la visite des calanques en coeur marin du Parc national : approbation à la majorité.

Quelles évolutions pour la réglementation spéciale sur le transport de passagers pour la visite des Calanques en coeur de Parc ?
Le conseil d’administration a approuvé ce jour une délibération renforçant la réglementation spéciale encadrant, en coeur de Parc national, l’activité de transport maritime de passagers pour la visite des Calanques. Cette activité commerciale est, depuis la création du Parc national, contingentée et encadrée dans son exercice, de manière à assurer une maîtrise de la fréquentation maritime de l’espace protégé et de limiter les impacts potentiels de celle-ci sur les milieux naturels. Cette activité ayant vu ses formes de pratiques se diversifier considérablement (prestations de particuliers via les plateformes en ligne, locations avec skipper…), la régulation prévue originellement était toutefois devenue de plus en plus difficile à faire respecter.
Par ce nouveau cadre, le Parc national se dote de l’outil juridique adapté pour assurer une maîtrise plus efficace de la fréquentation générée par les activités commerciales maritimes. L’ensemble des activités permettant, sous une forme ou sous une autre, de transporter des visiteurs en mer sera désormais soumis aux mêmes règles d’exercice et aux mêmes contraintes, quel que soit le statut du marin ou du navire. Cette nouvelle délibération assure, par ailleurs, une meilleure force juridique aux conditions existantes d’accès à la profession, et permettra une meilleure identification, par tous, des professionnels autorisés grâce à un système bien visible de marquage des navires (autocollants et pavillons).