Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 18/09/2017

La 14e édition de l’opération « Des espèces qui comptent ! » s’est déroulée les 9 et 16 septembre 2017, dans les eaux de La Ciotat et Marseille.

Intégration des données recensées © Frédéric Fedorowsky

Ce rendez-vous annuel, organisé par la Commission Environnement et Biologie Subaquatique des Bouches-du-Rhône et la Commission Environnement régionale Provence Alpes de la Fédération d’études et de sports sous-marins (FFESSM), en partenariat avec le Parc national des Calanques, a permis de recenser trois espèces emblématiques de Méditerranée : le mérou brun, le corb et la grande nacre, dans 27 zones du Parc national.

Il a regroupé 134 bénévoles et permis de fédérer 15 clubs de plongée et apnéistes autour d’une action de participation à l’acquisition de connaissances, tout en s’appuyant sur leur potentiel d’observation de bénévoles passionnés, malgré une météo défavorable (forte houle).

Cette 14e édition de l’opération « Des espèces qui comptent », lancée en 2003, confirme une fois de plus sa première place en matière de science participative en France, en termes de pérennité et de nombre de participants dans le domaine subaquatique.

 

La 14e édition en chiffres

Quelques chiffres clés :

  • 167 mérous bruns, 18 corbs et des observations de grandes nacres recensés
  • 134 plongeurs mobilisés sur les 2 jours
  • 212 plongées effectuées
  • 27 sites inventoriés
  • 16 navires mobilisés pour sillonner le Parc national des calanques, dont un équipage de plongeurs « Parc national des Calanques »

 

Une forte mobilisation

Cette nouvelle édition a reçu l’appui de partenaires scientifiques du GEM, Jean-George Harmelin (MOI Pythéas), Nardo Vicente (institut Ricard), Eric Charbonnel (Parc marin de la Côte bleue), Jean Michel Cottalorda (université de Nice).

Elle a bénéficié de la contribution de clubs, tels que : GPES, Plongée Passion La Ciotat, Océan de vie, MSLC, SCPAM, Septentrion, Dauphins d’Avignon, Airbus Hélicopters, Aixplo, Sar club, CNPRS l’enfant et la mer, Club de Pertuis, Apnée CD13, Atelier bleu - CPIE Côte provençale, ASSE, Gazelec Nimois, CSPM venant des départements des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse et du Gard.

Sans eux, rien n’aurait été possible.

 

Que peut-on dire du bilan par rapport aux éditions précédentes ?

Mérou brun (Epinephelus marginatus) :
En raison de la température de l’eau, peu favorable à la sortie des mérous  – 14°C, c’est froid pour un poisson frileux ! – les participants ont recensé moins de mérous que l’année précédente : ils en ont dénombré 125 mesurant entre 20 cm et 1 m.

Corb (Sciaena umbra) :
Le nombre de corbs comptabilisés a au contraire connu une légère hausse : il est passé d’une dizaine de corbs en 2016 à 18 cette année sur des sites ou il n’étaient pas attendus. Une bonne nouvelle ! 

Grande nacre (Pinna nobilis) :
Chaque année, un à deux nouveaux sites d’observations : cette année, la calanque de Sormiou a fait l’objet de cette campagne sous la bienveillance du Pr Nardo Vicente. Il résulte, d’après les premières  estimations, un non recrutement  avec cependant une non détérioration de cette espèce sur ce secteur. 

Les Zones de non prélèvement (ZNP) à la loupe :
Les ZNP, zones d’interdiction de pêche, ont également été étudiées dans le cadre de cette opération. De nombreuses espèces y ont été observées, notamment des mérous bruns, des dentis, des murènes, des daurades, des barracudas, des sars tambours, etc.

 

Le Parc national des Calanques salue l’engagement des plongeurs en faveur de la protection de la biodiversité sous-marine à travers cette opération phare de la FFESSM.

 

Retour sur images