Parc national des Calanques
-A +A
Share
Le 10/01/2020
© Philippe Richaud
L’année 2020 s’annonce particulièrement riche pour le territoire des Calanques. Décryptage de quelques grands dossiers à suivre cette année !

Cap sur le Congrès mondial de la nature de l’UICN

Du 11 au 19 juin, Marseille accueillera le Congrès mondial de la nature de l’UICN. Plus de 10.000 congressistes sont attendus à l’occasion de cet événement planétaire qui influencera l’agenda international des politiques en faveur de la biodiversité. Pour la première fois de son histoire, le Congrès mondial s’ouvre au grand public ! Sur le site du Parc Chanot, les « Espaces Générations Nature » proposeront une expérience de découverte et d’engagement en faveur de la nature.

Pour accompagner la venue de cet événement, le Parc national des Calanques se mobilise et donne plusieurs rendez-vous au public. Ainsi, dès le 14 février, le Parc national vous invite à découvrir l’exposition événement « Plongée au cœur des Canyons », co-organisée avec l’Office français de la biodiversité. A partir du 21 mars, le Printemps des Calanques sera également de retour avec une cinquantaine de sorties gratuites pour vivre des expériences fortes au contact de la nature !

Pendant la durée du Congrès, le Parc national sera présent sur les Espaces Générations Nature et sur plusieurs événements festifs et citoyens qui seront organisés sur l’ensemble du territoire de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour partir à la rencontre du public, le Parc national renforcera ses équipes d’écogardes. 

Des actions concrètes et positives pour le territoire

2020 sera aussi l’occasion de changements concrets et positifs pour le territoire des Calanques. Parmi les premiers chantiers attendus au cours de l’année : la poursuite des travaux du projet LIFE Habitats Calanques pour protéger la flore littorale avec des campagnes d’arrachage de plantes exotiques envahissantes et l’aménagement de sentiers de randonnée littoraux pour éviter le piétinement et améliorer l’expérience des visiteurs.

Le Parc national ouvrira également son premier lieu d’accueil du public en établissant ses quartiers, à Cassis, au Château de Port-Miou ! Les travaux de la Villa Michel Simon à La Ciotat, future maison de Parc national, seront également lancés. Le Sémaphore de Callelongue, récemment rénové, pourra également recevoir du public de manière ponctuelle. Le Parc national poursuivra également son effort concernant l’équipement en panneaux de signalisation.

Initialement prévue pour le début d’année 2020, la mise aux normes des rejets Altéo devra aboutir dès le mois de juin : une étape marquante dans la mobilisation du Parc national des Calanques pour réduire, et à terme supprimer, les rejets polluants en mer.

Egalement à suivre…

Du côté des suivis naturalistes assurés par les agents du Parc national, deux seront particulièrement importants cette année. 2020 marque la sixième année du suivi des Zones de non prélèvement. A cette occasion, le Parc national des Calanques restituera au grand public les données relatives à l’effet réserve observé dans les eaux du Parc national. L’évolution des populations de goélands leucophées sera également scrutée de près à l’occasion du suivi quinquennal de cette espèce dont la présence abondante peut localement poser des problèmes de gestion (rudération des sols, fragilisation des populations d’espèces protégées…).

Enfin, plusieurs démarches de concertation déterminantes pour l’avenir du territoire aboutiront en 2020 : le schéma de cohérence des sports, le schéma global d’organisation des mouillages et le schéma d’accès. Ces documents stratégiques opérationnels visent à trouver des équilibres entre préservation des patrimoines et l’accueil d’un public nombreux : ils seront et très traduits en premières mesures concrètes dès cette année.